L’eau et l’homme

  1. L’eau est le berceau des grandes civilisations. Toutes se sont développées dans les vallées des grands fleuves (Egyptiens et le Nil par exemple).
  2. Le fleuve fournissait à l’Homme de quoi boire et manger ainsi qu’une voie de navigation. Progressivement, l’homme tenta de dominer l’eau afin d’approvisionner les populations; les Romains, au IV siècle avant J.C., construisirent des aqueducs pour acheminer l’eau dans les villes.
  3. Jusqu’au XVIIIème siècle, l’eau reste une denrée rare et précieuse : le porteur d’eau et les fontaines publiques étant les seuls moyens de se procurer de l’eau potable en ville. En 1789, Paris comptait 75 fontaines. Mais l’eau très sale et sans contrôle de sa qualité provoqua de nombreuses épidémies. .
  4. Sous le second empire, le système des canalisations connaît un développement prodigieux : chaque immeuble parisien bénéficie dès lors de l’eau courante. Il faut attendre la fin du XIXème siècle pour que l’on commence à se soucier de la qualité de l’eau.