La production d’eau

  • Le SIEGVO prélève dans le milieu naturel des eaux brutes qu’il traite et distribue ensuite à ses abonnés.
  • Le SIEGVO dispose de différentes ressources en eau dont les plus importantes sont les forages de Moineville et les sources de la Mance (elles représentent environ 85% des prélèvements totaux annuels).
    Le volume total prélevé en 2016 dans le milieu naturel représente 5 538 297 M3.

La ressource de la Mance

Elle est composée

 

  1. d’un collecteur de ruissellement : il s’agit d’un puits d’une dizaine de mètres de profondeur qui récupère les eaux de ruissellement de la colline
  2. d’un forage de 60 mètres de profondeur
  3. si nécessaire, d’achat d’eau à la ville de Metz en provenance de la station de traitement de Moulins lès Metz.

 

  • L’ensemble de cette eau est ensuite refoulé vers la station de traitement de Roncourt, où elle est mélangée avec l’eau prélevée dans la station d’Auboué, puis désinfectée au bioxyde de Chlore. Le volume pour 2016 de cette ressource est de 1 856 523 m3 (ce volume ne prend pas en compte le volume acheté à la ville de Metz).

Les forages de Moineville

  • Ces 2 forages, d’une profondeur de 120 mètres, puisent l’eau dans l’ancienne mine de Valleroy ennoyée.
  • L’eau prélevée est ensuite refoulée vers la station d’Auboué puis acheminée vers la station de Roncourt où elle est mélangée avec l’eau en provenance de la station de la Mance.
  • Le volume d’eau prélevé en 2016 s’est élevé à 2 663 517 m3

 

Les puits d'Auboué

  • D’une profondeur de 130 mètres, il est implanté sur l’ancien carreau de la mine à Auboué. Il puise l’eau dans les anciennes mines ennoyées ; cette ressource n’est pratiquement pas utilisée compte tenu de la forte minéralisation de l’eau.
  • Elle sert uniquement d’appoint éventuel et ponctuel en cas de défaillance de la ressource de Moineville. Le volume prélevé en 2016 s’est élevé à 207 038 m3

Le puits de Roncourt

  • D’une profondeur de 160 mètres, ce puits est implanté sur l’ancien carreau de la mine de Roncourt. Il puise l’eau dans les anciennes mines ennoyées, mais cette ressource n’est plus utilisée compte tenu de la forte minéralisation de l’eau.
  • Aucun volume n’a été prélevé en 2016.

 

Les stations de Brouck

  • Ancienne Brouck : 8 puits sont implantés dans la nappe alluviale de la Moselle sur le ban de la commune d’Uckange. L’eau est refoulée vers la station de Nouvelle Brouck située à environ 1500 mètres.
  • Nouvelle Brouck : 6 puits sont implantés dans la nappe alluviale de la Moselle. Cette eau est mélangée avec celle prélevée à la station d’Ancienne Brouck, puis désinfectée au dioxyde de chlore. Elle est ensuite pompée vers les réservoirs de Vitry sur Orne. Le volume prélevé en 2016 s’est élevé à 520 962 m3.

Les sources de Bousswald (commune de Rosselange)

  • La station de pompage de Bousswald recueille des eaux de sources captées près des bois de Rosselange. Cette eau est désinfectée au bioxyde de Chlore puis refoulée vers un réservoir situé sur les hauteurs de Rosselange qui alimente gravitairement l’ensemble de la commune.
  • Le volume prélevé en 2016 s’est élevé à 202 121 m3

Les sources d'Ancy Dornot

Ancy a ses ressources propres.

  • 2 réservoirs : Les Chênes et Rongueville points de captages de sources qui après un traitement à l’eau chlorée  vont alimenter la commune.
  • 1 puits : Le Puits Vadelle alimenté par une nappe alluviale de la Moselle. Il est utilisé en période d’étiage.

Le volume prélevé en 2016 s’est élevé à   81 212 M3

Dornot est aliimentée en eau potable à partir :

  • d’un puits captant les alluvions de la Moselle.  Avant d’être refoulée vers le réservoir, l’eau subit un traitement de désinfection à l’eau de Javel. Le réservoir, d’une capacité de 120 m3, alimente gravitairement la commune.

Le volume prélevé en 2016 s’est élevé à   6 924  M3

En 2017 l’interconnexion des ressources des 2 anciennes communes sera achevée.